AïKi-Taï-Dô Club de Maurepas

Défense, secourisme, santé

L’origine

L’Aïki-Taï-Dô est un art martial français, créé en 1973 par Monsieur Gilles PERRIER, professeur d’éducation physique et sportive, titulaire de l’éducation nationale, Spécialiste de nombreuses disciplines martiales et de gymnastique éducative, il est également titulaire de nombreux diplômes de professorat d’arts martiaux, dont le Brevet d’état d’éducateur sportif 2e degré. Pourtant, les pratiques de ces différentes disciplines le laissent insatisfait. Il souhaite échapper à la compétition et conserver l’efficacité des arts martiaux dans un cadre moral et éducatif explicite, où l’entraide et le dévouement sont valorisés. Après de nombreuses recherches, il crée donc l’Aïki-Taï-Dô.

Gilles Perrier
Gilles Perrier, fondateur de l’Aïki-Taï-Dô
  • 1966, M. Gilles PERRIER fonde à Lalinde, l’Aikido-Club de Dordogne, l’un des premiers clubs d’Aikido du sud-ouest de la France.
  • 1971-1972 début de la mise au point de la méthode Aïki-Taï-Dô.
  • 1973, le 23 mai, déclaration en sous-préfecture de Rambouillet (78) du Club d’Arts Martiaux de Maurepas dont l’objet est la pratique de l’Aïki-Taï-Dô.
  • 1973, le 31 mai, parution au journal officiel.
  • 1980, le 26 novembre, agrément ministériel du Club d’Arts Martiaux de Maurepas.
  • 1984 : quatre clubs de la discipline existent – affiliation à la Fédération française des Écoles d’Arts Martiaux FFEAM.
  • 1988 : la FFEAM est absorbée par la Fédération française du Sport travailliste.
  • 1994 : 10 clubs composent l’Aïki-Taï-Dô.
  • 2003, le 8 novembre, la fête des 30 ans de la discipline rassemble environ 350 participants.
  • 2004 : affiliation des clubs d’Aïki-Taï-Dô à la Fédération française EPMM Sports pour tous et création de l’Union Fédérale d’Aïki-Taï-Dô (U.F.A.T.D.).
  • 2005 : 12 clubs représentant environ 500 licenciés.
  • 2013 : fête des 40 ans